formes_de_bouteilles

Au début quand je buvais des vins rouges, j’avais l’impression qu’ils avaient tous le même goût. Mais plus je prends le temps de déguster des vins différents, plus je m’applique à goûter les vins au lieu de les avaler sans réfléchir, plus je m’aperçois qu’il y a de très grandes différences…

Par exemple, je trouve que les Bourgognes ne ressemblent pas aux autres vins. Est-ce parce qu’ils sont le plus souvent composés exclusivement de Pinot noir ?

Les grands experts du vin auraient probablement de grandes explications à donner sur la différences entre les régions, liées au sol, à l’ensoleillement, au cépages sélectionnés, mais moi je n’y suis pas encore là !

Mais je peux vous donner quelques clés pour commencer à identifier certains vins et/ou pour épater vos amis lors d’un repas. Elle feront hurler les spécialistes car trop simplistes !

La forme de la bouteille :

On peut séparer les régions de provenance des vins en fonction de la forme de la bouteille :

- il y a la bouteille de forme « bordelaise » assez droite avec une épaule assez courte reliant le fût au col ; elle est utilisée pour les vins de Bordeaux, les vins du Languedoc-Roussillon (Minervois), les vins du sud ouest...

- il y a aussi la bouteille de forme « Bourguignonne », avec un fond et un fût un peu plus large et avec une épaule plus longue et progressive jusqu’au col ; elle est utilisée pour les vins de Bourgogne, de la vallée du Rhône, de Loire...

La couleur du vin :

Classer les vins en fonction de leur couleur est déjà plus technique. Mais on peut remarquer que les Bourgogne, par exemple, ont le plus souvent une couleur assez claire. Ils ont une transparence qui laisse voir le fond du verre, tandis que les Bordeaux sont en principe des vins beaucoup plus sombres et opaques.

Certains goûts caractéristiques :

- Les vins du Rhône, composés fréquemment de cépages Grenache ou Syrah, ont souvent des arômes de fruits noirs, tels que le cassis, mûrs, cerises très murs, framboises et fraises écrasées.

- Les vins de Bourgogne, composés de la plupart du temps de cépage Pinot noir, ont souvent des arômes de fruits rouges, comme la fraise, framboise, griotte, cerise, et laissent souvent apparaître des épices douces de la cannelle ou du réglisse.

- Les vins de Bordeaux jeunes, composés de cépage merlot notamment, sont souvent des vins assez corsés, tanniques avec des arômes de fruits rouges ou noirs et de caramel. Les Bordeaux plus vieux, sont souvent moins durs en bouche et laissent apparaître les arômes plus complexes de champignon, truffe, cuir, pruneau, avec un côté boisé lié au vieillissement en fûts de chêne.

Evidemment, les différences entre les vins sont beaucoup plus complexes, et les grandes différences que je viens de présenter sont volontairement caricaturales. Mais il faut un début à tout !